Wednesday, 2 December 2015

A little Off Topic Post - Un petit hors sujet


To my english speaking friends, sorry for this post in french, I'll come back soon with some news ;) Here's a post about a french edition of Lady Oscar, (Versailles No Bara in original version). The editor has kindly asked me to talk about it since this manga/anime is directly linked to my passion for costumes and history in general. Concerning my personnal projects, I have nothing to show for the moment since I'm stucked between many gifts to my friends who are aaaalll having babies at the same time! It explains the lack of new posts here, sorry about that :P This helps me to keep on improve my crochet and all though haha!

A nous les petits copains français! avant d'en venir au sujet principal de ce post, un petit résumé pour expliquer le manque absolu de nouveautés ici :)
Je sais que je suis absente comme pas permis en ce moment (et je m'en excuse), mais je n'ai pas de projet de sortie costumée imminent, ce qui explique que je n'ai rien à montrer :) Du moins rien d'assez intéressant! De plus, j'ai pas mal de petites familles qui pouponnent autour de moi en ce moment et mes projets couture se résument surtout à coudre des tapis à langer, et à crocheter des petits chaussons tout mignons pour faire des cadeaux :)

----

Bref! Venons-en au fait!
J'ai été contactée par l'éditeur responsable de la parution de la prochaine édition en blue ray de Versailles no Bara, appelé par chez nous "Lady Oscar" pour vous parler du-dit dessin animé :)


http://www.amazon.fr/Lady-Oscar-Ultimate-Tadao-Nagahama/dp/B015NUZURO/ref=sr_1_1?s=dvd&ie=UTF8&qid=1449512407&sr=1-1&keywords=lady+oscar

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, je suis illustratrice de profession et j'ai travaillé dans le dessin animé. A côté de cela, je suis très fan du 18e siècle de manière générale, d'où ce petit coup de cœur.

Aujourd'hui je voudrais donc vous parler de cette sacré nana!

Oscar de Jarjayes! C'est elle! Enfin lui! Euh...

Cet article sera donc un article typiquement "Père Castor" avec de vrais morceaux de "racontage" de vie dedans. (Hey revenez!)

Tout d'abord on pourrait se demander: Qui est cette Oscar de Jarjayes?


**** L'HISTOIRE ET LE PERSONNAGE PRINCIPAL:
(Pour commencer, notez que le manga original à été créé par Riyoko Ikeda, et était publié régulièrement dans une revue pour jeunes filles - si je me souviens bien - dans les années 70. Le dessin animé est arrivé en France vers la fin des années 70, et le manga seulement en 2002!)

Synopsis:
"Le général de Jarjayes a déjà 6 filles. Quelle déception quand son dernier né est en fait.. une 7e fille! Ras-le-bol, le Jarjayes casse tout dans la baraque et décide sur un coup de tête de nommer sa fille Oscar et de la considérer comme son fils. Oscar, puisque c'est son prénom, reçoit donc une éducation militaire, et représentera désormais sa famille à la cour, et ce, dès son plus jeune âge. A côté de cela, Marie-Antoinette g, qui a le même âge, arrive en France. Ni une ni deux, le Père Jarjayes place sa môme au service de la protection de la dauphine. D'abord au service de la Reine en tant que chef de ses gardes, elle sera amenée plus tard à diriger un régiment de gardes françaises. Constamment, il lui faudra prouver qu'elle vaut autant qu'un homme. Prouver deux fois plus que n'importe qui d'autre qu'elle a le droit au respect habituellement inspiré par sa seule fonction. Mais aussi lutter contre ses sentiments de femme. Parce que tomber amoureuse ce n'est compatible avec ses fonctions... Elle n'en a pas le droit. Et pusi zut, elle est un homme après tout non?! Oscar verra la terreur recouvrir Paris et constatera avec une immense tristesse qu'elle ne peut plus soutenir la noblesse. Pourtant sa séparation avec Marie Antoinette leur déchirera respectivement le coeur. Elle devra choisir entre ses convictions personnelles et son amitié pour sa Reine. Une histoire où l'on rit souvent, mais où l'on pleure beaucoup. ♥"

Maintenant que c'est fait, je me permets de rajouter une ambiance musicale avec un petit générique en VO. J'adore la VO mais la VF n'est pas mal pour l'époque (années fin 70- début 80) où l'on sacrifiait souvent l'histoire pour des doublages abominables ou des censures pas toujours justifiées. Dans LAdy Oscar ils ont presque tout gardé. (Et puis c'est la maman d'une copine qui double Marie-Antoinette. Elle est également la voix de Candy, et la chanteuse du générique de Sherlock Holmes ;) < ça c'est pour la petite histoire!).


Alors oui, je vous entends déjà râler, ceux qui connaissent la série: "il n'y a pas franchement de rapport niveau historicité! On voit Montmartre, des pianos à queue et des drapeaux tricolores dans ce dessin animé!". A ce sujet, vous noterez qu'il y a une super étude Versailles No Bara vs l'Histoire avec un grand H pour vous aider à mieux comprendre les contraintes de production de l'époque, de la vision dans une prod' qu'avait l'équipe japonaise de la France dans les années 70, tout ça rédigé par Temps d'Elegance que l'on ne présente plus et que vous pourrez retrouver dans les blue ray ! :)).


**** CE QUE CETTE HISTOIRE M'A APPORTÉ, OU CE QUI M'A AMENÉE ICI:

Plein de choses...

Vous le savez peut-être, je suis un peu féministe sur les bords et ce personnage féminin fort et courageux m'a toujours fait vibrer! Oscar est une femme avec ses peurs et sa fragilité, mais elle ne baisse jamais les bras devant les hommes arrogants, qui souvent ne la croient pas capable de faire son devoir ou de se faire respecter. Et finalement, tout le monde finit toujours par la suivre. Une vraie meneuse qui va jusqu'au bout de ce qu'elle entreprend.

Oscar de Jarjayes, est UN PEU BEAUCOUP à l'origine de ma passion pour la couture aujourd'hui. Ok, ce n'est pas forcément super évident au premier abord, soyons honnêtes! Mais qu'on le veuille ou non, c'est en grande partie à cause de cette super héroïne que je suis là à vous enquiquiner et à tenir ce blog.

Je me souviens avoir regardé Versailles no Bara à l'époque du club do (cliquez-ici pour un peu de nostalgie!) pendant les grandes vacances (le reste du temps je ne pouvais pas vraiment regarder). Alors oui je regardais Versailles no Bara mais honnêtement je ne comprenais pas, j'étais trop petite. Mais une chose est sûre, le générique est resté, puisqu'un jour en rentrant du lycée, je zappe un midi sur la 5, et je tombe sur ça (la version VF cette fois, du générique):


Et là, magie, le générique me revient avec les mots et tout! Truc de dingue... Je garde dans un coin de ma tête l'idée d'essayer de regarder cet anime quand je le pourrai.

Pendant ce temps-là je commence à réfléchir à mon orientation, le Bac approche. Je traine sur AllFanarts et DeviantArt, je me dis de plus en plus que je veux devenir artiste. Avec le temps je deviens fan du travail d'une nenette: Hito. Hito à un super univers personnel (qui se passe au 17e d'ailleurs, j'adore ça aussi!), mais en plus elle a du Versailles No Bara dans sa galerie, je deviens encore plus fan de son travail. Et au passage, je note une seconde fois que ça à l'air vraiment sympa cette histoire... Ses dessins me parlent.

Le temps passe, je m'inscris à l'école à Paris. 
A l'occasion d'une sortie d'un Harry Potter je rencontre Hito IRL, comme on dit chez les geeks. Le temps passe, et aujourd'hui Hito est l'une de mes meilleures amie (collègue en plus ♥) et je la vois toutes les semaines. Donc quelque part, Oscar m'aura amené un peu à sa façon, une super belle amitié. (Achievement à partager avec Harry un peu quand même ! :P)


Oscar par Hito
Encore une superbe illu d'Hito
Et encore une pour la route

A l'époque où je redécouvre cet univers grâce à mon amie, les dvds sont introuvables et je suis obligée de le visionner en VO (qui reste aujourd'hui encore ma version préférée) sous-titrée anglais. Et j'ai le coup de foudre. J'ai débattu hier avec Hito du dilemme VO vs VF et je dois admettre que la VF se défend très bien, comme je vous le disais plus haut. Si quelques choses changent (comme le fait qu'en VF Marie Antoinette ne soit pas mise au courant qu'Oscar est en fait une femme) cela sert parfois le scénario. Je vous encourage à visionner les deux!

Si les 20 premiers épisodes sont assez mous et décris comme bling bling (car très orientés sur la frivolité de Marie-Antoinette, avec des étincelles dans les yeux et des séquences avec des cygnes qui s'envolent :P), les 20 derniers sont à l'opposé. Il y a des choses qu'on ne montrerait plus à la TV aujourd'hui (on préfère les trucs abrutissants maintenant. Rémy sans famille et Lady Oscar c'est trop triste m'voyez!). Un noble qui tire dans le dos d'un gosse affamé, une gamine promise à un vieux qui se suicide, une voleuse marquée au fer rouge, une jeune fille fouettée apr sa propre soeur et un petit prince qui fait un bécot à Oscar... Oui non même avec la censure de l'époque qui avait déjà adoucit le truc, on ne voit plus ce genre de choses aujourd'hui.

Bref je tombe sous le charme.J'achète les mangas. Je me lance dans le fanart moi-aussi:


Un vieux fanart

Encore un autre


A partir de là je suis en plein délire 18e et ça tombe bien, car à ce moment-là je dois produire un petit dessin animé pour la fin de mes études. Je choisis de traiter la mode 18e. Ce faisant, je fais quelques recherches qui m'amènent tout droit sur des blogs de reconstitution. Mon Dieu! Il y a des gens bizarres comme moi! Et qui font des trucs trop stylés que je rêve de faire moi aussi!

De fil en aiguille (pardonnez l'expression), je commence à me renseigner, à trainer sur les forums... Je couds mon premier costume. Ça y est c'est foutu, je commence à entasser les robes. A ce moment-là je fais encore la Japan expo, et ça donne des trucs marrants (enfin si on veut haha!):


Je suis tout à droite. Ça me fait penser que sur ma carte de bus la photo à été prise ce jour-là. Oui je suis en tenue 18e sur ma carte de bus. Oui.

Pendant ce temps mon film se termine. Je prends le temps de planquer Oscar dedans (Saurez-vous la trouver? :P) Pardon pardon Riyoko Ikeda!, je récolte une bonne note, je file dans la vie professionnelle.


Aujourd'hui je suis toujours très fan, et ce, malgré l'Opéra Garnier, le piano à queue, les drapeaux bleus blancs rouges et Monmartre... Mais peu d'histoires m'auront arraché autant de larmes que celle-ci. Je vous encourage à jeter un oeil à la prochaine édition de la série qui se trouve pour rappel ici, qui sort aujourd'hui et qui contiendra entre en plus d'une étude des costumes de la série et une comparaison avec la réalité (toujours pas Temps d’Élégance donc), des croquis de productions et plein d'autres choses bien croustillantes!

Enjoy!

Mary



1 comment :

  1. Premier aperçu de l'image d'en tête de ce post et j'ai déjà envie de dire: squeeeee!!! (hum hum pardon je me reprends)

    Juste pour situer le truc, au moment où j'ai ouvert la page j'étais en train de regarder une version de la comédie musicale de LO par le Takarazuka. C'est dire si je suis une fan atteinte et si ce post allait me ravir.

    je me demande si c'est pas en cherchant des fanarts d'oscar que je suis tombée sur ton travail d'illustratrice la première fois,et que j'ai continué ensuite de suivre tes travaux en dessin et en couture. J'avais fais une pause dans ce fandom pendant mes années d'université (pour tomber chez les holmésiens à la place, pas beaucoup mieux en fait).

    Donc oui, en tant que fan depuis une dizaine d'années, LO m'a amené pas mal d'amitiés. Et ce manga est une tuerie tout simplement. (Je ne sais pas si tu connais, mais à l'occasion essaye Oniisama e et Orpheus no Mado. Des bons crus aussi.)

    Et qu'est ce que j'apprends grace à toi? Que temps d'élégance a participé au coffret blue ray?!! Re-squeeeee!! (oups pardon)

    J'hésitai encore à l'acheter mais là c'est bon je suis faite. Il me le faut! Mon porte monnaie vous remercie pas toutes les deux!

    ReplyDelete